DA WOISARD

 

1983-1984 : - Assistant de Lucien Clergue, en Arles ; assure le tirage de son exposition  rétrospective de ses 30 ans de photographie du Musée d'Art Moderne de Paris (1984) et  de Rochester (USA 1985).

1984 : - Présente son travail en noir et blanc à Helmut Newton qui "aime beaucoup ce qu’il fait", et lui conseille de quitter Marseille pour Paris, Milan, ou New York.

1985 : - S’installe à Paris et travaille pendant 3 ans pour les grandes agences de mannequin comme Glamour, Elite et Karin’s.

1986 : - 1ère publication (6 pages dans "Photo-Reporter").

1987 : - Participe en tant que photographe, au tournage du film documentaire de Daniel Karlin, intitulé "L’Amour en France" et diffusé en 1989 sur France 2.

1989-1991 : - Travail de commande pour les maisons d’éditions Régine Deforges, Ramsay, et Robert Laffont.

1994 : - 1ère exposition - Centre Méditerranéen de la Photographie - Bastia. Un symbole fort pour ce Corse d’origine.

1999 : - Médaille de Bronze (Salon des Artistes Français - Paris)

2000 : - Médaille d’Argent (Salon des Artistes Français - Paris)

2001 : - Médaille d’Or (Salon des Artistes Français - Paris)
            - Publication dans "Kalliste", magazine de luxe sur la Corse.

2003 : - L’éditeur d’art allemand May A-G choisit 6 photos noir et blanc pour une diffusion internationale sous forme de poster.

2005 : - Le "Dictionnaire de Cotation des Artistes" édité chez Larousse, choisit un portrait noir et blanc pour illustrer la couverture de son édition 2006.
            - Médaille d’Honneur (Salon des Artistes Français – Paris)

2008-2012 : - Artiste permanent à la Galerie Samagra (Rue Jacob, Paris 6ème).

2010 : - Illustration du livre de Monique Grande : "Quelques jours de la vie d’une femme".

2011 : - Exposition personnelle au Musée Utrillo-Valadon à Sannois avec le sculpteur Jivko Sedlarski.

2013 : - Exposition personnelle au Centre Culturel de l’Orangerie à Roissy-en-France.

2014 : - Salon du Vésinet (78)
            - Exposition à Saint-Tropez (Salle Jean Despas)
            - Galerie JAL (Ile de Ré – Les Portes en Ré)
            - Salon des Arts de Maisons-Laffitte (78)
            - Art en Capital (Grand Palais à Paris)

2015 : - Expositions à Saint-Tropez (Salle Jean Despas)
            - Galerie JAL (Ile de Ré – Les Portes en Ré)
            - Art Capital (Grand Palais à Paris)
            - Spectrum Miami

2016 : - Exposition à Saint-Tropez (Du 12 au 30 mai - Salle Jean Despas)

           - MAG (Montreux Art Gallery - Suisse)


 

Médaille d’Honneur 2005 – Photographie

C’est à l’âge de 20 ans que Dominique-André Woisard utilise pour la première fois un appareil photo. Rien ne l’y prédisposait, si ce n’est peut-être l’héritage génétique de son grand-père paternel, avocat dans les années 20, et photographe amateur. Son goût pour la photographie se révélait, et une passion naissait.

En 1983, il devient assistant de Lucien Clergue et réalise les tirages de ses expositions rétrospectives de ses 30 ans de photographies du Musée d’Art Moderne de Paris (1984) et de Rochester (USA 1985).

Cette rétrospective, par la diversité des thèmes abordés, permettra à D.A.Woisard d’aiguiser son oeil de photographe, de parfaire sa perception originale, et d’orienter sa sensibilité vers de nouveaux champs créatifs.

Clergue dira de lui : «…J’ai été très satisfait de sa collaboration et j’ai pu apprécier également ses qualités humaines, sa ponctualité, sa discipline dans le travail, et son enthousiasme… ». De cette expérience de la chambre noire, D.A.Woisard garde encore aujourd’hui le plaisir d’obtenir la quintessence de ses images dont il effectue toujours le tirage.

En 1984, il présente son travail noir et blanc à Helmut Newton, son photographe de référence, qui : «…aime beaucoup ce qu’il fait…» et lui conseille de quitter Marseille pour Paris, Milan, ou New York. Fort des encouragements de son Maître, D.A.Woisard s’installe à Paris et travaille pour les grandes agences de mannequins telles que Glamour, Elite et Karin’s. Dès lors, publications (Photo Reporter, Harper’s Bazaar...) et commandes (Editions Régine Deforges, Robert Laffont…) scellent son destin de photographe ; à ce titre il participe également au tournage de « L’Amour en France », documentaire de Daniel Karlin diffusé en 1989 sur France 2.

C’est à Bastia en 1994 qu’il expose pour la première fois ses photographies. Un symbole fort pour ce Corse d’origine. Puis il enchaîne avec son premier Salon des Artistes Français ou il obtient en 1999 la Médaille de Bronze, suivie de la Médaille d’Argent en 2000, et de la Médaille d’Or en 2001. Un éditeur Allemand le remarque au Salon 2003 et choisit plusieurs de ses photos noir et blanc pour une diffusion internationale sous forme de poster.

En 2005, Le Dictionnaire de Cotation des Artistes, édité chez Larousse, choisit un portrait noir et blanc pour illustrer la couverture de son édition 2006.

Aujourd’hui, Médaille d’Honneur, Sociétaire et membre du jury des Artistes Français, Sociétaire du Salon d’Automne, Dominique-André Woisard exerce ses talents de metteur en lumière autour de ses 3 thèmes de prédilection que sont le portrait, le paysage (surtout la Corse, terre de ses ancêtres), et bien sûr la Femme dans sa féminité la plus absolue, comme tout droit sortie d’un film de Billy Wilder ou de Joseph Mankiewicz. Mais Jeanloup Sieff, découvrant les photographies de D.A.Woisard, n’avait-il pas trouver la bonne définition de son style en le qualifiant de « rétro-contemporain » ?...Néologisme que l’artiste revendique toujours aujourd’hui.

Franck Ardeau

Article paru dans : "Univers des Arts"
Catalogue du Salon des Artistes Français 2006
Grand Palais du 9 au 19 novembre 2006